Presbyte : vous avez certainement déjà entendu ce mot, mais savez-vous vraiment de quoi il s’agit ?

Ca signifie quoi être presbyte ?

C’est la réduction de la capacité d’accommodation de l’oeil. L’accommodation est le moyen par lequel l’oeil ramène l’image d’un objet sur la rétine afin de le voir net. Cette capacité physiologique du cristallin à se bomber afin d’augmenter sa puissance de réfraction diminue avec l’âge. Devenir presbyte signifie qu’on a de plus en plus de mal à accomplir ses activités de vision de près, et qu’on doit reculer notre travail afin de le voir net.

Mais alors, que se passe-t-il dans l’oeil ?

Avec l’âge, les muscles de l’oeil perdent de leur capacité à se contracter. Ainsi, ceux qui permettaient au cristallin d’accommoder ne le peuvent plus autant. Malgré tous les efforts possibles, l’image n’arrive plus sur la rétine : elle est donc floue

Comment palier ce désagrément ?

Il existe plusieurs solutions pour redonner une bonne vision de près à un presbyte.

– Les verres unifocaux de vision de près : pour les personnes qui n’ont besoin d’aide que pour voir de près. Ces verres ne sont utilisés que pour des activités en vision de près et ne permettent pas la conduite, qui nécessite majoritairement une vision de loin.

– Les verres mi-distance offrent un champ de vision confortable et une profondeur de champ entre 30 centimètres et 1 mètre environ. Ils ne permettent cependant pas la vision de loin : la conduite est donc exclue.

– Les verres double et triple foyer permettent au porteur d’exécuter ses activités de loin et de près, mais n’incluent pas de zone de vision intermédiaire (pour les double foyer) ou petite (pour les triples foyer)

– Les verres progressifs sont la solution la plus répandue et la plus confortable. Ils permettent à la fois une vision de loin et une vision de près, tout en proposant un couloir de progression plus ou moins large en vision intermédiaire.